Poème 'Adieu mon prince' de julien06

Adieu mon prince

julien06

Dans le velours de mon suicide,
J’ai profané ton agonie.
Le prince cruel aux cheveux lisses
Dût égorger les fleurs de lys.

Cultes barbares et démoniaques
Furent le limon de mes souffrances,
La prophétie de mes errances,
Je suis la bête que l’on traque.

A l’orée de l’apocalypse,
Je succombai aux maléfices
Du prince rugueux aux yeux factices
Pieux serviteur des immondices.

Rituels glauques aux interstices
De ma forteresse décharnée,
Les cadavres entrent alors en lice,
Mise à mort de la volupté.

Les affres de la dépression
Ravagèrent ma résurrection.
Prince déchu aux mains tremblantes,
Auteur d’une rhapsodie sanglante.

Requiem pour sibylles impures
Dans un coin de ma sépulture,
Un souffle chaud traverse mon corps,
Je ne serai plus, à l’aurore.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS