Poème 'Al dente' de ATOS

Al dente

ATOS

On ne devrait pas critiquer la petite semaine
la bonne franquette, ni la louche, ni l’aveuglette,
ni même l’anglaise,
faudrait rien leur dire – faudrait se taire
et tout simplement suivre leur expression à la lettre.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS