Poème 'Années professionnelles' de turia

Accueil > Les membres > Page de poésie de turia > Années professionnelles

Années professionnelles

turia

Quarante-deux ans de carrière professionnelle
Quarante-deux ans de misère sociale
Quarante-deux ans de mesquineries viles
Quarante-deux ans de bassesses
Quarante-deux ans de soumissions,
À une hiérarchie sotte et débile
Quarante-deux ans de refoulement intellectuel
Quarante-deux ans d’interdiction de pensée,
Même un forçat n’est pas soumis à un tel régime
Quarante-deux ans de blocage de carrière,
Pour celui qui n’était pas aux ordres,
Des pleutres imbéciles et incultes
Quarante-deux ans d’étude refoulée, inutile
Quarante-deux ans des plus belles années de ma vie,
Mise au service du capital
Mais aussi, et heureusement
Quarante-deux ans de lutte sociale avec quelques victoires éphémères
Maintenant au soir de ma vie, sorti de cette gangue
Mon épanouissement commence à fleurir
Enfin je m’intéresse à la vie sociale et politique libéré de toutes contraintes
Finis le temps où il n’était interdit de penser,
D’agir comme un être humain
Ou je devais laisser mon cerveau à l’entrée de mon entreprise,
Ou il m’était nié mon droit à être un homme,
Le temps de ma journée de travail
L’hiver a été long pour moi et mes camarades,
Heureusement que le printemps arrive soudain
Déjà de mon corps éclos,
Des idées insoupçonnées, libératrices, émancipatrices qui bouillonnent
Je sens en moi l’effervescence et le foisonnement des idées,
Mon cerveau s’éveille d’un long sommeil
Je le sens en moi paraphrasant MAO
Que cents écoles rivalisent et que cents fleurs s’épanouissent,
Telles les nymphes qui éclosent,
Je sors de cette chrysalide et me transforme,
Comme le papillon aux milles couleurs
Enfin je me découvre,
Bientôt débarrassés de ces années d’infamies,
Ou j’ai engraissé mon ennemi héréditaire
Et s’il me reste assez de temps et de force,

Je le consacrerai à le combattre avec tous mes frères de classes
Je le hais, lui, ces sbires, ces lèches-culs, et ces faux-frères.
toto

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

turia

Image de turia

Nom : AGRO

Prénom : Salvatore

Naissance : 11/12/1953

Présentation : Textes écrits par la furie de transmettre mes sentiments sur plusieurs sujets, je ne suis pas un poète je m'en ai pas la capacité,ni la formation pour ce faire, mais ces textes sont appréciés...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS