Poème 'Ana-maria' de turia

Ana-maria

turia

Ana-maria (anniversaire) Toto
En ce jour de liesse
Je t’en conjure me fait pas trop de bêtises
Ton esprit chevaleresque, fougueux
Te fera tourbillonner sans fin
Il te donnera le tournis
Soi sage, ne te laisse pas emporter
Par toutes sortes de musiques enjouées,
Envoutantes, tumultueuses et exaltantes
Garde toi aussi de cette danse andalouse
Qui tel un cheval de feu peut t’entrainer
Dans les steppes arides du sud
Vers des passions sauvages et incontrôlés
Alors usent-en avec modération
Vœux pieux s’il en est
Car te connaissant, tu feras fis de mes conseilles
Tu m’en feras qu’à ta tète
Et c’est bien ainsi
Tu chanteras, tu danseras, tu voltigeras sans fin
À en perdre la tête
Un vent de folie joyeuse t’élèvera
Vers des cimes de joies inexplorés
Jusqu’au lendemain
Cette danse que tu aimes tant
D’un tempérament endiablé, te rappelant sans fin, sans cesse
L’appel du monde solidaire
C’est dans ton cœur, que cet appel,
Venant de très loin
Te souffle à l’oreille, tel un murmure,
Ce nom qui te fait merveilleusement vibrer
De tout ton être,
Du bout de ta tête
Jusqu’à la fin de ton âme
Te transperce de sa flèche
Tel l’éros de l’amour
Tu le sais que c’est le flamenco andalous
Qui brule dans tes veines
Comme ton sang lorsque tu exalte
De toute ta passion, le désir de la danse
Te rappel-tu, le cri qu’il lance
Pour te que tu te souviennes
Des râles de souffrances
De la misère,
Que ton peuple
À subit et qu’ils endurent encore
Dans ce monde, sauvage gouverné par des gueux
Mais je n’égare, et oublie de te souhaité
Un heureux anniversaire
Ce 18 septembre doit être à toi et pour toi seule
Un moment inoubliable, d’amour de joie et de tendresse
Je t’embrasse très fort,
Mais ne fait pas trop attention
À ma digression poétique
Chez moi cela devient pathologique,
Dès que, je m’adresse à une femme
Il faut que je vous couvre de sentiments
Je vous aime tant,
Toutes autant que vous êtes
Sache pourtant que,
Je te porte dans mon cœur,
Comme une sœur ;
Mais surtout comme une camarade de classe

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

turia

Image de turia

Nom : AGRO

Prénom : Salvatore

Naissance : 11/12/1953

Présentation : Textes écrits par la furie de transmettre mes sentiments sur plusieurs sujets, je ne suis pas un poète je m'en ai pas la capacité,ni la formation pour ce faire, mais ces textes sont appréciés...

Accéder à sa page de poésie

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS