Poème 'Cri du cœur' de turia

Cri du cœur

turia

Dans vos yeux de braise, je brulerai
Dans vos regards chauds comme la fournaise,
Je me consumerai
Dans ces regards azur,
Je m’ébattrai
Dans vos prunelles océanes,
Je m’y noierai
Dans vos immensités océaniques,
Je me perdrai
Dans les creux de vos fosses abyssales,
Je m’égarerai
Dans le creux de vos reins,
Je slalomerai
Dans vos sillons étroits et escarpés,
Je m’écorcherai
Dans la chaleur de vos fournaises,
Je fonderai
Dans le contact de vos corps,
Je m’évaporerai
Dans vos contrées montagneuses enneigées,
Je me ravitaillerai
Dans vos vallées ballonnées, vallonnées pas à pas,
Je les suivrai
Du sillon jusqu’au cou,
Je vous baisserai
Mesdames je suis à vous,
Je vous attends,
Vous espère,
Vous désirs
Charnellement, spirituellement,
De toutes les façons que vos corps les entends
Mon âme vous appartient et mon corps aussi
Écoutez ce cri du cœur,
Ce cri de désespoir,
Ce cri de lassitude et d’espérance
Après trois ans d’absences je revis,
Je renais, je fais de nouveau surface
Vous savez vous, tout le temps que j’ai à vous consacrer
Vous connaissez tous mon regard enjoliveur,
Mon tempérament gai, charmeur, amuseur
Ou de faux danseur
Mon entrain est à vos dispositions
Je vous couvrirais,
D’un bouquet de fleurs enjoliveur
Ces fleurs de milles senteur,
Sont le gage de mon désir,
À vous rendre hommages
Vous qui êtes, la joie, l’allégresse, de l’être humain
Prenez à cœur cette pauvre âme,
Qui recherche un brin de réconfort et de chaleur
Sinon, eh bien adieu mes jolies de cœur

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

turia

Image de turia

Nom : AGRO

Prénom : Salvatore

Naissance : 11/12/1953

Présentation : Textes écrits par la furie de transmettre mes sentiments sur plusieurs sujets, je ne suis pas un poète je m'en ai pas la capacité,ni la formation pour ce faire, mais ces textes sont appréciés...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS