Poème 'Comme tout est triste ici' de Jacques PREVEL dans 'Poèmes inédits'

Comme tout est triste ici

Jacques PREVEL
Recueil : "Poèmes inédits"

Comme tout est triste ici
Le vent hurle et la pluie bat les vitres
C’est février et je me souviens d’autres mois pareils dans le temps
A ce féroce et inhumain désir
A cette épreuve de songe et de miroir brisé
A cette haine suintante de partout
A ce refus
A ce spectacle de ma vie de l’autre côté
D’une certaine lumière.

9 Février 1949

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS