Poème 'Décharge' de ATOS

Décharge

ATOS
Je geste sur ta peau
le leste d’un mot,

je plonge,
et je tangue,
vers le sillon des pourpres
où se déhanchent nos lèvres.

L’éclat de tes cernes
dessine dans mon dos
deux ailes étranges
qui se  » languent  » sur ta peau.

Elles me dansent, elles te chantent
et se dressent en un mot

Annonce moi pour que s’ouvre toi.

Tu lestes mes gestes sur tes lèvres,
Entre ta langue et ce profond de moi.
Dans l’éclair de ta veine
Ne te reconnais pas.

Reste de peau
Sur le bord d’un mot.

Recul en toi
La nuit avance,
Écarte moi

Écoute en silence à deux pas

Baise ta sève- Crache mes braises
En substance ce qui vient de moi
échappe à la matière qui est en toi.

Vélin de toi
Venin de moi

Crève le bel archange
Qui me délivre toi.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS