Poème 'Dernière Lune' de PhulanKile

Dernière Lune

PhulanKile

Il n’y a pas deux mondes.
Il ne peux y avoir deux rondes
mais une seule lune ronde,
celle d’indicibles leurres
que l’on n’avale qu’avant l’heure.

***

(texte) PERDU (technique influencée) toujours l’imposture technologique

***

Ce n’est pas ma syntaxe
mais bien d’autres taxes
littéraires qui me font écrire
la douleur que c’est de me voir mourir.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS