Poème 'Des fleurs en jardin' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Des fleurs en jardin

Des fleurs en jardin

ATOS

Sais-tu que chaque nuit les fleurs s’endorment, elles aussi?
La lune leur chuchote des histoires.
Tous ces bruits , dans le soir de l’été, viennent des prés,
de la forêt, et même du parc d’à côté.
Ce sont les fleurs qui ferment doucement leurs pétales, comme toi elles ferment lentement leurs paupières.
La lune leur lit des histoires pour qu’elles n’oublient jamais les couleurs de l’été.
Écoute!C’est la lune qui ouvre son livre.
Chacun voudrait savoir…
Les grillons , accrochés à l’écorce d’un arbre , agitent leurs ailes et demandent, impatients :
«Et après!!?… Et après?!!!!»
Le vent un peu sévère, leur chuchote qu’il faut parfois savoir se taire pour mieux rêver.
Les fleurs écoutent l’histoire et s’endorment doucement.
Mais… si la Lune veille sur le sommeil des fleurs, alors qui.., mais nom d’une petite tige tordue,
qui peut bien les réveiller lorsque le soleil montre le bon de son nez?
Toi c’est ta maman qui vient te réveiller. Mais les fleurs, elles? Qui vient les réveiller..?
Et bien, vois tu, c’est…
Non! Pas le grand magicien sur son scooter ailé! Il est le facteur des Saisons.
Il vient dire aux hérissons que l’été est arrivé ,
aux hirondelles qu’il faut qu’elles répètent leur ballet.
Il console les arbres d’avoir perdu leurs feuilles.
Il apporte le programme au tournesols pour qu’ils sachent sur quel pied danser.
Non un scooter, ferait bien trop de bruit. Et ce facteur n’a jamais fini sa tournée…
Alors peut être?…
Un elfe aux baskets dorés ?
Pas du tout… Lui?
Il entraîne l’équipe des nuages qui galopent dans le ciel, font la course, remuent et s’agitent…
Ils transpirent beaucoup… et parfois de leur front tombent des gouttes.
Tiens! voilà la pluie!
La fée soleil alors?…
Non elle est déjà bien occupée.
Elle tient la chorale des oiseaux, qui ont le cœur à l’ouvrage: merles, tourterelles, mésanges, rossignols… Ils se pressent nombreux lorsque le cours doit commencer.
Il y a le cours du matin, juste après le réveil des fleurs. Il y a aussi le cours du soir, lorsque la lune se met en chemin. Ah il y aussi, dans la journée, des cours particuliers.
Les étourneaux et les moineaux y sont tous abonnés!
Mais alors qui peut bien réveiller les fleurs lorsque le soleil trempe le bout son nez dans la mer pour se débarbouiller?
Et bien, c’est un vieux jardinier… Un très vieux jardinier.
Il vient très tôt et passe dans les parcs, dans les champs, le long des voies ferrées, il grimpe jusqu’au plus petit pot de fleurs.
Et là… il prononce devant chaque fleur les mots qu’elles aiment s’entendre confier.
Alors…doucement elles tendent leurs pétales pour saluer le vieux jardinier.
A chaque fleur , un petit bouquet de mots…le langage des fleurs…
Oh!.. ils n’ont rien de vraiment extraordinaires ces mots, mais il viennent du pays du cœur et c’est là que se cache la magie de tout bon jardinier.
A la rose, il dit : «Amour toujours»,
à la marguerite : «Je crois en vous»,
au lilas, il murmure: «Mon cœur est à vous»,
à la pensée: «Ne m’oubliez jamais!».
A chaque fleur il sait la musique qu’il faut composer pour qu’elles voient le jour se lever.
Tu vois, les fleurs sont comme nous, elles ont besoin de mots pour rêver…de mots pour s’éveiller.
Et le jardinier, après… Qu’est ce qu’il fait…?
Et bien après avoir si bien travailler, il s’en va se coucher.
C’est le soleil qui ira le border et lui dira les mots qui le feront rêver:
«A demain, petit jardinier, à demain!..»
Tu vois, nous sommes pareils aux fleurs, on a tous besoin de quelques mots pour se savoir aimé.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS