Poème 'Désoeuvrance alcoolique' de PhulanKile

Accueil > Les membres > Page de poésie de PhulanKile > Désoeuvrance alcoolique

Désoeuvrance alcoolique

PhulanKile

Première gorgée douloureuse
Premier rot alcoolisé
je noie le chagrin journalier
cette journée rugueuse
Où je travaillais, au moins…
mais je n’ai pas pu croire au mien.
Je bois, jolie noiseuse
je bois mon chagrin
je bois pour oublier d’être si bien.
De déboires en misères te voilà rageuse
te voilà… te voilà… si loin
ça y est… ça y est…
l’alcoolique effet
m’a pris en son sein
rapide idiotie contre moi-même
contre moi, ton Tien
je me retrouve le teint blême
je me retrouve tout penaud, saoul pour rien
J’ai bu quelle misère!
J’ai bu cela ne m’apporte rien
juste avec un voile j’erre si loin… si loin
des autres hommes, de tout hémisphère
fou de ne voir que mon chagrin
de ne voir que chaînes en fer
de ne voir pas plus loin
Cet instant est trop grand pour penser demain
Cet instant présent, non, je pourrais demain
raz le bol d’aujourd’hui où j’en ai pas fait un
ou demain reprenant la laborieuse errance
j’en referais d’autres, j’en referais plein
doux, doux retour du quotidien, inutile déshérence
je reprendrais heureux, en vain,
le travail abandonné ce jour
labeur victime de mes méchants tours
labeur que j’accomplirais bien… demain

20 avril 2004

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS