Poème 'Deux rivières' de ATOS

Deux rivières

ATOS

Il est dans un corps de cristal
chacun de mes larmes,
et de toute, ces charmes.

C’est un torrent exquis dans lequel se jettent
deux courants de ma vie.

L’une est miracle et l’autre nuit,
L’une est oracle et l’autre bruit.

Il y a dans un corps de métal juste un cœur et une lame
C’est une note précise qui ouvre tous les battements de la vie.

L’une est voyage et l’autre pluie,
L’une est rivage, et l’autre détruit.

Il y a toujours un paysage où la nature vous conduit.
C’est le parfum de la musique que l’on aime et que l’on suit.

L’une est lumière , et l’autre bruit,
L’une est soleil,
et l’autre nuit.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS