Poème 'Diptyque' de ATOS

Diptyque

ATOS

Sous les paupières de ma langue s’ouvre un triangle de glace qui offre au chemin de mon corps l’espace éblouissant de ses feux. A présent je sais qu’aucun ciel ne pourra jamais plus me déchirer en deux.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS