Poème 'Émulsion' de ATOS

Émulsion

ATOS

La lame des flots entaille le ventre des eaux.
L’écume prononce sa lave blanche entre les racines de ta peau.

A l’Atlantide de sa mémoire, la mer forge ton histoire.
Voilure de sève sur l’enclume de sa pierre.
Rictus-torrent aux commissures de la terre.

L’océan aiguise l’acier de ses vagues sur le cuir de tes cris blancs.
Dans la sanguine de ses eaux ,l’origine saline entre les lignes d’un chant.
Écoute…

Tu ne peux lui être absent.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS