Poème 'En qui je vis' de ATOS

En qui je vis

ATOS

Flamme en femme
Promesse de braise
Quittant la glaise
Force de louve
Au regard d’acier
Qui se donne à vivre
Aux accords du monde
Aux portes du destin
Aux traces du silence
Au murmure du temps
Transe et danse ,qui s’élance
Femme de l’attente et du retour
Maîtresse de l’autan
Femme d’écume et de la brume,
De l’encens et de la dune.
Femme de jade et de la nacre,
Femme des sources
Femme berceau.
Mais femme en flamme
Pour recouvrir de cendre
Les terres de son ventre
Pour renier l’évidence
L’éther de sa chair
Pour mutiler son âme
Émasculer ses entrailles
Plaine labourée
Bannie, honnie
Pillée, brisée, ravagée,
Possédée, emmurée,
Femme de larme.
Bétail au cœur des batailles
Femme du dernier cri
Femme alibi ou à l’envie
Des carreaux des mines
Aux portes des usines
Sa vie se réduit
Mais flamme en femme
Qui déchire le voile
Ventre qui palpite
Lumière entre ses mains
Force et rage dans ses reins
Ceinte de la vague de ses seins
Femme de l’âtre et du sarment
Aux volutes cambrées
Au souffle apaisant
Aux odeurs du monde
Âme des steppes, et du névé
Prêtresse au cœur de d’aubier
Femme du murmure et du secret
Femme saline, femme de Lune.
Femme miel et de cannelle
Femme pardon, femme ballon.
Mais femme en flamme
Dans un buisson ardent
Femme gibier du pénitent
Femme fardeau, femme fagot
Enchainée, battée, sanglée.
Femme du drap
Femme coupée, cloitrée
Fendue, cachée
Maudite et répudiée
Domestiquée, décervelée
Marquée du sceau de l’infamie
Rejetée des autels pour son sang
Impure et triste soumise
Esclave aux milles tribus
Des hauteurs de l’Oural
Au golfe du Bengale
Sa peine est éperdue.
Mais flamme en femme
Aux racines immortelles
Au tendre silence
Animal survivant
Sauvage, tendre et haletant
Au ventre mouvant
Au coeur des vents
Gardienne des pierres
Nomade du mystère
Flamboyante, rugissante
Abondante, indulgente
Tendre et caressante
Vrille de la vie qui bénit chaque pluie.
Flanc qui frémit lorsque vient la nuit.
Mais femme en flamme
Bâillonnée , enchainée
Oubliée, sacrifiée
Verroterie de cabaret
Outragée, grimée,
Poupée cousue,mille fois vendue,
Mille fois bradée, soldée, démarquée
Travestie, fardée, échangée
Consommée, numérisée
Mise en joue et puis en cage
Corps en grillage
Les yeux en soupirail
L’espoir en cave.
Femme carmel, femme chamelle
Du devoir et du non sens
Déformée, distendue, battue
Accusée, lapidée,
Femme partie en fumée.
Affichée, décollée, déchirée.
Femme plastique, lisse et clonée
Du trottoir au caniveau
Du harem ou de Harlem
Sa chair n’est que lambeau.
Mais flamme en femme
Femme brasier,
Femme fontaine,
Femme souterraine,
Femme du galbe et de la courbe,
Femme ronde et pleine,
Femme du soupir et du désir,
Femme folie et du plaisir,
Difficile et insoumise,
Femme repère,
Femme tempête,
Femme tanière,
Femme du don et du germe,
Femme du verbe et de mes rêves,
A la sève troublante,
Aux gestes lents,
Femme compas, femme fanal
Femme bourgeon ou fille de Sion.
Mais femme en flamme
Succube échevelée
Vouivre de la tourbe
Femme du souffre et du pêché
Femme fenêtre, moucharabieh
Femme linceul,
Femme bûcher
Femme du deuil
Sous des verrous d’acier,
Calibrée, encliquetée,
Vitriolée, violée, bitumée,
Femme défoncée,
Tenue en respect.
Des temples de Petra
Aux caves de Bondy
L’enfer est infini.
Mais flamme en femme
Roseau d’éternité
Gardienne des délices
Grain d’or et de vermeille
Femme de l’ambre et de la perle
Femme des mots et des merveilles
Femme fière et mère guerrière
Femme de l’argile et du safran
Femme d’osier et de l’argan
Femme grenier, femme panier
Promesse de l’aube
Récit de toutes nos vies
Femme mémoire, femme défi
En espérance quand vient la nuit
En qui rien ne se tarit.
Femme en qui je vis.

Extrait du recueil « Ynys Avallach »,
Les éditions du Littéraire – La bibliothèque de Babel
juin 2014 – ISBN-13 : 978-2919318223

Texte paru dans l’anthologie de la poésie humaniste, « LES AMIS DE THALIE », 1er trimestre 2015
« LA POESIE POUR ETENDARD » Tome 15, année 2015
ISSN 1274-3240

Poème préféré des membres

Loic et Loic ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

ATOS

Image de ATOS

Nom : SHRIQUI GARAIN

Prénom : Astrid

Naissance : non renseigné

Présentation : https://dutremblementdesarchipels.blogspot.fr/

Accéder à sa page de poésie

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto