Poème 'Encas de nuage' de ATOS

Encas de nuage

ATOS

Entre manger de l’intelligence morte
ou bien se faire manger à l’usine des hommes
L’enfant a fait son choix.

En passant devant l’école,
Il a décidé qu’aujourd’hui,
du bout de ses doigts,
il restera bête à aimer les bois.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS