Poème 'Encens' de ATOS

Encens

ATOS

Si parfum est à ta peau
ce que virgule est à mes mots.
Alors
Rouges sont tes lèvres
ce que mes mains font sur ta peau.

Un souffle lettre et grave le miroir
Ivresse noire en étrange regard
En cendre ailleurs est ma raison
Tes poings contre mes mots
presse ton parfum de ma peau.

Flammes sont mes rêves
Braise perce dedans mes mains.
Un autre mot monte en écho.

Si parfum brûle ma peau
que ta main y jette d’autres mots.
Alors
Si Bleues seront mes lèvres
ce que tes mains disent à ma peau.

Extrait du recueil « Ynys Avallach »,
Les éditions du Littéraire – La bibliothèque de Babel
juin 2014 – ISBN-13 : 978-2919318223

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Superbe !

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS