Poème 'Enfants de Babylone ou Combat IX' de PhulanKile

Accueil > Les membres > Page de poésie de PhulanKile > Enfants de Babylone ou Combat IX

Enfants de Babylone ou Combat IX

PhulanKile

Enfant de Babylone éteins ton poste et perçois
Le bruit du compost, de ta personne, de la loi
Babylonien tu verras la dissonance de l’état
Entre tes besoins et sa loi

Illusion de vie, vision du désespoir
Télévision pourrie sous les coups de butoirs
De magnats enrichis sur l’espoir
D’une vie bénie, rationnelle, illusoire

Organe de propagande du pouvoir
La télévision endort le débat devenu illusoire
Sur une réalité que l’on croit obligatoire
Définitive, perpétuelle, sans histoires

Enfant de Babylone, debout lève-toi
Cries ta rage tes utopies et ta foi
A la face de l’état de droit
Pour qu’il intègre l’humain dans sa loi.

Poème préféré des membres

Nanouchkafab44 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS