Poème 'Fatigue sociétale' de PhulanKile

Fatigue sociétale

PhulanKile

Dictature du temps
Démocratie de l’espace…
Pourquoi dormir autant ?
Comment être si brisé devant la glace ?

Dictature des errants
Démocratie de race
s’assoit d’un pouvoir, hélas
qui, par les drogues, rend la face
docile, fatigués d’ivresse lasse
à ce joug flamboyant

Étale nos paresses
à l’heure de la Grand’ Messe
du Vingt heure, triste phare
de toutes nos faiblesses

Liberté, Conscience, Cri…
ne sont plus bénies
et l’ON s’étonne
de leur franc pouvoir sur les hommes.

Tué ou drogué
l’esclave reste un homme
qui s’assoit sur un pouvoir étranger
qui le gouverne pour l’éternité dans ce somme.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS