Poème 'Gare à vous' de ATOS

Gare à vous

ATOS

Elle attend.
Il fait froid.
Elle attend dans ce hall de gare.
Pourquoi se donne-t-on toujours rencard dans les gares?
Peut-être parce que le temps s’y trouve scellé,
Accroché, là, sur un mur, rassurant,
Écœurant.
Elle attend depuis si longtemps,
Elle attend depuis trop longtemps.
Elle perd ses pas comme d’autres perdent leur temps.
Elle s’accroche à sa mémoire
Comme d’autres prennent le dernier train du soir.
Il fait froid.
Il pleut,
Et son âme est trempée.
Dernier regard,
Aucun espoir.
Elle aurait du fracasser le temps,
Continuer sa belle histoire.
L’acier transi d’effroi a déchiré le quai.
Et sur cette voie perdue dans le soir,
La pluie s’est arrêtée de rigoler.
Le temps ne l’a même pas vu passer.
Certains soirs, il fait si froid dans les gares.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS