Poème 'Il me faudra…' de PhulanKile

Il me faudra…

PhulanKile

Il me faudra continuer à lire
poursuivre par une quête désespérée
ce que se croit le poète
ce que croit être la poésie
la poésie est tout mais le poète seul
décèle de ce Tout une bribe nouvelle
qui deviendra poème.

Il me faudra continuer à voir
poursuivre cette inspiration bizarre
ce que se croit être l’espoir
ce que me signifient les autres.
Les autres signifient la vie
que je mène dans l’Histoire
Et moi je suis la copie
d’un pâle poète aux feutres.

Je ne peux forcer la vie
on ne force pas une rime bénie
toutes laides, toutes fausses
mais cependant une suffit;
à faire oublier toutes les autres,
à les enterrer loin de l’esprit

Une seule, une suffit
Une qui comblera mon cri
Et même, et même si
aucune ne sortait de mon humain écrit
lui seul, lui seul aura suffit
à faire de moi un homme ; Merci
que la rime soit molle
ou simplement mal aboutie

le poète somnole
en chacun de nous, de son humain cri
s’entraînant dans un rythme
une classe, un style, un tout
qui sublimera l’humain en nous
Tout
Le faisant devenir mage
prophète de d’autres âges
dont nul ne comprit
le pourquoi de tant d’ennui
Immanquable marque
de ce divin cri
pourtant écarlate.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS