Poème 'Insula – Essai 8' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Insula – Essai 8

Insula – Essai 8

ATOS

Insula Dulcamara - 1938 - Klee, Paul

Rêves et peurs
battent les rives
de mon île.
Flots amers
Douce tempête
En moi toute Terre
L’autour m’enserre.
Passeur de mirage,
En pirogue dévoilée.
Carte d’un genre
Étranger
Île passagère.
La soute oreille
De la belle conjurée.
Navire fantôme
A l’image suggérée,
Volume détourné,
Espace écartelé,
Couleurs murmurées,
Consciente arabesque,
D’une certaine animalité.
Unique corail
De ma conque fossile.
L’île se fait miroir,
Orphée penche la tête.
L’île respire.
Elle regarde
L’homme se noyer.

Extrait du recueil « Ynys Avallach »,
Les éditions du Littéraire – La bibliothèque de Babel
juin 2014 – ISBN-13 : 978-2919318223

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Tellement expressif, bravo. merci de partager cela.

  2. Le monde est un archipel d'îles que nous nommons : continents.
    Notre esprit est le monde
    Nos îles : des émotions.

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS