Poème 'Je me refuse à croire' de Jacques PREVEL dans 'De colère et de haine'

Je me refuse à croire

Jacques PREVEL
Recueil : "De colère et de haine"

Je me refuse à croire que mes nuits de veille
Seront brûlées dans la clarté d’un matin glacial
Je me refuse à croire que ce miroir
Ne gardera pas mon ombre
Je me refuse à croire que tout sera pareil
Cruel et décapité par le temps
Je me refuse à croire que mes paroles
Ne seront jamais entendues
Je me refuse à croire que cette vie
Ne me fera pas le don d’une gloire
Plus hautaine et plus implacable pour ma raison
Que l’obsession même de toute gloire

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS