Poème 'Juin' de René-François SULLY PRUDHOMME dans 'Les vaines tendresses'

Juin

René-François SULLY PRUDHOMME
Recueil : "Les vaines tendresses"

Pendant avril et mai, qui sont les plus doux mois,
Les couples, enchantés par l’éther frais et rose,
Ont ressenti l’amour comme une apothéose ;
Ils cherchent maintenant l’ombre et la paix des bois.

Ils rêvent, étendus sans mouvement, sans voix ;
Les coeurs désaltérés font ensemble une pause,
Se rappelant l’aveu dont un lilas fut cause
Et le bonheur tremblant qu’on ne sent pas deux fois.

Lors le soleil riait sous une fine écharpe,
Et, comme un papillon dans les fils d’une harpe,
Dans ses rayons encore un peu de neige errait.

Mais aujourd’hui ses feux tombent déjà torrides,
Un orageux silence emplit le ciel sans rides,
Et l’amour exaucé couve un premier regret.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Fleurs du fond du jardin, reflets impermanents
    De ce vaste univers sombre et multicolore,
    Merci de vos clins d'oeil en tous temps insonores,
    Et d'entendre avec moi les paroles du vent.

    Un carré de terreau vous est un continent.
    Le soleil inclément, l'insecte qui dévore,
    Ce qu'au fil des saisons le jardinier déplore,
    Vous le laissez venir à vous, tranquillement.

    Sans doute, elle est ainsi, la condition de fleur,
    De voir passer le temps, sans joie et sans douleur,
    Je me tiens près de vous, dans la sérénité.

    Les fleurs, de Piaf-Tonnerre éloignant leur regard,
    Ont l'air de l'écouter avec fort peu d'égards :
    Le mutisme des fleurs vient de leur surdité.

Rédiger un commentaire

René-François SULLY PRUDHOMME

Portait de René-François SULLY PRUDHOMME

René Armand François Prudhomme, dit Sully Prudhomme, né à Paris le 16 mars 1839 et mort à Châtenay-Malabry le 6 septembre 1907, est un poète français, premier lauréat du Prix Nobel de littérature en 1901. Fils d’un commerçant, René Armand Prudhomme, qui souhaite devenir ingénieur, fait ses études au lycée Bonaparte,... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto