Poème 'La Ligne II (sur l’Esprit de Gois)' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > La Ligne II (sur l’Esprit de Gois)

La Ligne II (sur l’Esprit de Gois)

ATOS

On ne revient jamais.
Mais on arrive un jour.
On part, on quitte, on marche.
On ne s’en remet jamais.
On garde sous ses ongles la noire en secret.
On serre le vide dans nos poings
On roule comme ça,
Comme trace le vent sur les sables.
L’au dessous se plante en nous.
On veut se savoir sur la route.
On ne revient jamais.
Et on arrive chaque jour.
On trouve dans ses mains un peu de sable,
un peu de cendre sur ses ongles.
On se connaît dans l’ombre.
On prend la ligne des songes.
On suit la dorsale du monde.
Elle se recouvre,
Pavés aux Regrets
Elle se dévoile,
Espoir en damier.
Dans l’ebbe se jettent les dés
Dans l’Her revient l’été.
On marche, on garde, on reste.
On ne se retourne jamais.
Et on arrive toujours.
Et puis tu t’arrêtes là,
Ton front contre la baie
et ton regard sur le gué
planté dans la ronde,
juste là,
au centre du monde.

L'esprit de Gois, Tryptique - Jacques Kerzanet - 2013

L'esprit de Gois, Tryptique - Jacques Kerzanet - 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS