Poème 'La limite des choses' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > La limite des choses

La limite des choses

ATOS

Au bord des lèvres
Là où la limite des choses
se dessine,
Juste là,
Où le mot ralentit son pas,
La pensée supplie
Le geste de ne rien tenter.
Mais le songe s’offre un malin désir,
Réveille la chambrée des sens,
Fracasse portes et fenêtres,
Bouscule, trousse la raison,
Et culbute avec rage le mensonge
Il dévale les idées,
et chevauche l’insensé.
Au grand galop, le cœur s’emballe
Le geste tremble et devient redoutable.
La limite des choses devient floue,
La brume recouvre le fossé.
Une plaine immense surgit alors
Et se déroule sous les ailes du choix
Au grand galop
Par le martèlement du mot
Le geste devance la pensée
Et rejoint l’impossible horizon.
Au bord des lèvres
Là où la limite des choses
s’imposait
Juste à cet endroit,
Repose à présent un baiser.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS