Poème 'La mise en Seine' de ATOS

La mise en Seine

ATOS

L’air est pris dans la lumière.
La terre s’accroche au vent.
Regarde:
L’amont se fait l’aval.
Accoste un peu que je t’émiette.

Puisque ta coque est en galère,
Abaisse fissa cette fichue voile!

Regarde!
Il fait bon temps!

Le lierre trousse la jachère
Les terrasses sont à l’encan!
Mon sang!
Nous sommes printemps!

Tout es