Poème 'La tzigane' de Guillaume APOLLINAIRE dans 'Alcools'

La tzigane

Guillaume APOLLINAIRE
Recueil : "Alcools"

La tzigane savait d’avance
Nos deux vies barrées par les nuits
Nous lui dîmes adieu et puis
De ce puits sortit l’Espérance

L’amour lourd comme un ours privé
Dansa debout quand nous voulûmes
Et l’oiseau bleu perdit ses plumes
Et les mendiants leurs Ave

On sait très bien que l’on se damne
Mais l’espoir d’aimer en chemin
Nous fait penser main dans la main
A ce qu’a prédit la tzigane

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Ours magicien
    -----------------

    L'ours d'argent dans l'azur s'avance
    En plein jour comme en pleine nuit ;
    Son doux regard de sable luit
    Dans ce pays sans espérance.

    De sinople un serpent savant
    Connaît par coeur quelques volumes
    Tracés par d'érudites plumes ;
    Le mal, il le guérit souvent.

    De serpent et d'ours, les arcanes
    Surchargent les vieux parchemins
    Qui, le soir, tremblent dans nos mains :
    C'est l'inspiration des chamanes.

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto