Poème 'La vie sans vous' de julien06

La vie sans vous

julien06

Prenez donc ma destre gente damoiselle
Faites de moi l’hôte de vos précieuses nuits,
Laissez ce scélérat de prince rabougri,
Qui diantre mieux que moi peut vous aimer ma belle !

Je sais, mon langage n’est pas bien affûté
Que j’ai plutôt de ces manières de fripouille,
Lâchez ce prince et sa tête de citrouille
Qui ne pense qu’à l’or qu’il pourrait amasser.

Choyez-moi, croyez-moi et ne vous lassez pas
Dans mes bras, ma chère vous deviendrez pantophile,
Vous ne m’offrez que dédain et regards hostiles,
L’avanie s’est posée sur le bout de vos doigts.

Le monde est vésanie teintée d’outrecuidance
Vous charmez m’est alors l’unique besogne,
Face à tout cet orgueil mon cœur se renfrogne
Pourtant la vie sans vous perd toute sémillance.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS