Poème 'L’amiante' de turia

L’amiante

turia

Notre vie tient vraiment à un fil
Ce jour, sortant d’une visite hospitalière qui me fut cruel,
Car s’agissant d’un ami fidèle, pris dans la tourmente macabre
Je rencontre par Hazard, un camarade d’usine,
Un frère de classe, et qu’elle ne fut ma peine,
D’apprendre que lui aussi était attaqué par cette tueuse silencieuse,
Dont l’amiante est le mal et l’origine qui le ronge
Mais qui me ronge aussi,
Car mettant devant moi, l’évidence de ma lâcheté,
Devant ce combat mené, mais inachevé
Mettant en exergue mon abandon devant la mission,
Qui mettait assignée » tout faire pour protéger »,
Mes camarades faces à l’excès de travail
Et devant la salubrité de celui-ci
Parfois nous ne mesurons pas avec assez de force
Notre faiblesse
Pour une tache qui reste inachevée
Notre défaitisme face à notre ennemi,
Nous rend complice de ces malfaçons
Puis voilà, le résultat,
Les camarades paient très chers,
Le prix de notre abandon
Honte à nous pour la mission inachevée,
Oubliée enfuie au fond d’un tiroir,
Ou dans un fond de grenier,
Soumis à la critique des souris
Honte aussi aux délégations syndicales,
Qui ne mettent pas assez en valeur leurs poids,
Leurs forces et leurs savoirs dans la bataille à livrer
Honte à tous ceux qui ferment les yeux,
Devant le drame,
Qui se joue,
Qui reste aux balcons, attendant que l’orage passe
Honte à ceux qui savent à qu’elles danger sont exposés,
Les travailleurs
Et ceux qui se taisent au nom du profit
Honte aussi, dans la société à ceux qui crient,
Ou qui aboient que les ouvriers exagèrent,
Et qu’ils feraient mieux de travailler plus et plus longtemps,
Certainement jusqu’à la mort
Honte aussi à ceux qui croient
Que c’est notre lot est de travailler,
Dans ces conditions inhumaines
Honte à nous, honte à eux, honte à vous,
Vous qui tirent les ficelles de la vie
Honte, honte, honte, quel honte
Agro salvatore

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

turia

Image de turia

Nom : AGRO

Prénom : Salvatore

Naissance : 11/12/1953

Présentation : Textes écrits par la furie de transmettre mes sentiments sur plusieurs sujets, je ne suis pas un poète je m'en ai pas la capacité,ni la formation pour ce faire, mais ces textes sont appréciés...

Accéder à sa page de poésie

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS