Poème 'Le chant du crépuscule' de Hamid54

Accueil > Les membres > Page de poésie de Hamid54 > Le chant du crépuscule

Le chant du crépuscule

Hamid54

Un chant énamouré comme un tendre poème,
Préludant à mes sens, fugitifs, vaporeux ;
Un doux frémissement et mon esprit bohème,
Ecoute, dans le noir, un rythme langoureux.

La mesure s’épand, s’envole encor plus forte ;
Dans le déclin blafard d’un novembre glacé,
Et un étrange vent, jusqu’à moi, la transporte,
L’âme seule survit dans un corps effacé.

L’esprit troublé, partit aux tréfonds de ses rêves,
Égrène les rappels, les secondes, sans trêves,
Et l’envoûtante voix qui chante tristement.

Remontent de l’oubli, les ruines de l’absence,
Dans ce pâle manteau alourdi de silence,
J’ai cru voir le néant m’engloutir doucement.
_________
Images et Sensations – TDR
COPYRIGHT© – ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS