Poème 'Le dernier testament' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le dernier testament

Le dernier testament

ATOS

Je ne voulais pas que la puissance de mon existence
Dépende du vide que je laisserai.

Je ne voulais pas envahir mais remplir.

Ce monde, que je voulais créer, reposait
Sur la gloire de ma survie par le souvenir.

L’empreinte devait guider et non soumettre.
Mais je n’ai pas su transmettre.
Les idiots m’ont idolâtré.
Laissant aux aveugles la raison,
Le loisir de me modeler.
Falsifiant mon image, grimant mon âme.
L’art du simple attise la convoitise des torturés.
J’ai échoué.
J’ai joué de ma chance.
Ce monde n’est qu’une esquisse
Je me devais d’essayer
Au nom de tous ces hommes que j’aimais.
Prophète ou menteur
Sage ou fou à lier.
J’étais celui qui espérait
Vous étiez les seuls à résister.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

ATOS

Image de ATOS

Nom : SHRIQUI GARAIN

Prénom : Astrid

Naissance : non renseigné

Présentation : https://dutremblementdesarchipels.blogspot.fr/

Accéder à sa page de poésie

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto