Poème 'Le maître des forges' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le maître des forges

Le maître des forges

ATOS

Ca y est…..! c’est reparti!
La grande fonte a commencé!
Videz vos poches et vos buffets!
L’Europe est en danger!

C’est pas que son grenier soit vide…
Mais on ne sait plus où on a mis sa clé!
Pour bouffer?
Il vous faudra un pied de biche!
Alors venez, il va falloir fusionner!

Venez braves gens déposer vos deniers au Bon Trésor!
Qui d’une cloche, ou d’un râteau
De son chaudron, de son usine,
Je vais convertir votre breloque en un outil
Qui ressemble méchamment à un canon .

La France vaut se pesant d’or!
Crachez une à une vos couronnes dorées
Au bassinet, une par une,
Au suivant, il me plaît!

« Ma grand mère avait du cuivre….
On lui a pris pour mettre du plomb dans le corps de ses fils!
Moi je n’ai que des loques et du plastique
Que va- t- on bien pouvoir fourrer dans la tête de mes filles?…»

Venez patriotes transis,
Approchez du grand creuset ,
Venez voir l’Alchimie de la grande illusion!
On convertit toute votre peur en billes de plomb!
Le temps que ça refroidisse?
Je me serai évaporé!….
Moi j’aurai un très joli porte clé
Pour y accrocher ce que vous aviez égaré!
Allez maintenant, Oust! Disparaissez!
Vous n’avez plus rien à me donner.

Faites donc comme Justice et Égalité,
Allez rejoindre Fraternité et Liberté.
Elles sont parties glaner
Un peu d’humanité.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS