Poème 'Le marbre de fabrique' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le marbre de fabrique

Le marbre de fabrique

ATOS

J’ai pas trouvé les mots,…
J’avais pas les bons.
J’ai pris les discrets et les pratiques…
Ceux en cuir… pas en cachemire.
En fait, avant de partir,
J’ai réfléchi :
Aucun n’était digne de tutoyer tézigue.

Les mots que je voulais te donner ?…
Je n’ai pas pu te les porter.
Ils sont restés à l’atelier…
Je me suis laissée…
emporter…
Je me suis laissée…
déborder
Pouvaient plus descendre l’escalier…
Pouvaient plus passer l’entrée
… Z’étaient…
coincés.
Puisque midi tarde à sonner,
Suis moi à l’atelier.
Les mots que j’ai tracés ?
Toi, tu sauras les trouver.
Prends, ils sont à toi.
Je voulais juste que tu viennes les chercher.
Pas eu le temps de les emballer.
Tiens! Donne moi le choix.
Il va t’encombrer si tu veux tout emporter.
Moi je remets à bosser.
Ca vaut pt’ être le coup de continuer.
Voilà, je t’ laisse deviner.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS