Poème 'Le rubis' de ATOS

Le rubis

ATOS

Ça devrait être ça la vie,
voir la lumière de l’autre se poser sur le bord de son rêve.
ça devrait ressembler à ça ,
Un baiser qui n’a pas de prix,
comme le seul rubis qu’on emporterait loin dans la nuit.
Et quand on lui fait la gueule, c’est juste qu’on a rien compris.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS