Poème 'Le Sacre du Printemps' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le Sacre du Printemps

Le Sacre du Printemps

ATOS

Entendez bien, demoiselles, ce que le printemps va vous confier.
Vous êtes lasses de ne point avoir trouver votre maître à danser?
Mais il ne faut pas trop d’attache à celles qui veulent s’envoler.

Il se peut que vous appreniez par vous mêmes qu’il peut être d’usage d’inventer de soi même le pas que vous allez vous donner.

Jeunes et vieilles demoiselles, vous danserez.

Vous l’apprendrez de vous mêmes, et votre pas sera plus sur que celui de nos anciens ballets.

Et cette joie qui vous fera danser jusque dans vos saisons les plus reculées ne sera que l’écho de ce temps que vous n’avez pas perdu à vouloir échapper aux leçons qu’aurait pu vous donner un maître que le ballet vous demandait d’écouter.

Demoiselles, le printemps se lève et c’est à présent, à vous de danser.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS