Poème 'Le silence d’une goutte d’eau' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Le silence d’une goutte d’eau

Le silence d’une goutte d’eau

ATOS

Mon exigeante intranquillité se heurte à la complaisance de mon bonheur.
De là mon bruit et non la faille.
L’eau heurte la pierre. La main heurte la peau.
C’est ainsi que l’on parle des heures et c’est ainsi que le cœur bat son tempo.
Si l’eau creuse la pierre c’est pour qu’un peu de la pierre soulève sa peau.
Une main se pose sur la peau et voilà que la peau soulève des pierres.
Mon bruit est le torrent d’une montagne et non un tombeau.
Le bonheur fait le silence d’une goutte d’eau.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS