Poème 'Le souhait' de Charles-Marie LECONTE DE LISLE dans 'Odes anacréontiques'

Le souhait

Charles-Marie LECONTE DE LISLE
Recueil : "Odes anacréontiques"

Du roi Phrygien la fille rebelle
Fut en noir rocher changée autrefois ;
La fière Prokné devint hirondelle,
Et d’un vol léger s’enfuit dans les bois.
Pour moi, que ne suis-je, ô chère maîtresse,
Le miroir heureux de te contempler,
Le lin qui te voile et qui te caresse,
L’eau que sur ton corps le bain fait couler,
Le réseau charmant qui contient et presse
Le ferme contour de ton jeune sein,
La perle, ornement de ton col que j’aime,
Ton parfum choisi, ta sandale même,
Pour être foulé de ton pied divin !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Bétail contemplatif
    ------------------------

    Pour les bovidés, la nature est belle,
    Elle retentit des airs d'autrefois ;
    On y voit passer l'errante hirondelle,
    On distingue au loin l'ombre des grands bois.

    Ce bétail n'ayant maître ni maîtresse
    N'a qu'un seul devoir, c'est de contempler
    L'herbe du printemps, que le vent caresse,
    De laisser ainsi le jour s'écouler.

Rédiger un commentaire

Charles-Marie LECONTE DE LISLE

Portait de Charles-Marie LECONTE DE LISLE

Charles Marie René Leconte de Lisle, né le 22 octobre 1818 à Saint-Paul dans l’Île Bourbon et mort le 17 juillet 1894 à Voisins, était un poète français. Leconte de Lisle passa son enfance à l’île Bourbon et en Bretagne. En 1845, il se fixa à Paris. Après quelques velléités lors des événements de 1848, il renonça... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto