Poème 'Les oiseaux branches' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Les oiseaux branches

Les oiseaux branches

ATOS

Sur un mur gercé de pierre
tes bras sont des oiseaux branches
qui empelotent un village dimanche.

C’est la berceuse de l’encre entre les pas du silence.

Poème préféré des membres

VVAL et Loic ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. Sur un mur tailladé de murmures
    Tes bras sont des oiseaux de son
    Qui engrossissent les dimanches
    D'un village au bord des larmes

    C'est le menuet menu des taches
    D'encre entre les pas éparpillés du

    Strident silence

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS