Poème 'Luciole' de ATOS

Luciole

ATOS

L’image esseule en fenêtre,
Reste l’âme inconsolable qui hante le miroir.
Voile, au reflet d’une paupière refermée,
Une histoire frappe contre la nuit.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS