Poème 'Mea-culpa' de Hamid54

Mea-culpa

Hamid54

Au rythme langoureux de la lyre d’Orphée,
J’ai cédé, confiant, et ma Muse avec moi,
Chaque baiser reçu, j’accumule un trophée.
Chaque timbre senti, me déborde d’émoi,

J’ai payé le tribut des chimères trompeuses,
Aux regrets de l’âme et à son reflet galant.
J’ai versé mes larmes en cadences houleuses,
Pour inonder ce cœur, l’acolyte accablant.

Je soulève mes yeux, vers la voûte infinie,
Aux milliers d’étoiles, j’admets l’étourderie,
Qu’en victime d’Eros, j’ai perdu mon détour.

J’ai bu à satiété, au seuil de l’aboulie,
Dans les râpeuses eaux de la mer en folie ;
J’ai triché dans ma vie et débourse en retour.
_____________
Images et Sensations – COPYRIGHT©
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

prpla1 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS