Poème 'Médailles antiques – V' de Charles-Marie LECONTE DE LISLE dans 'Poèmes antiques'

Médailles antiques – V

Charles-Marie LECONTE DE LISLE
Recueil : "Poèmes antiques"

Le divin Berger des monts de Phrygie
Goûte, les yeux clos, l’éternel sommeil ;
Et de son beau corps, dans l’herbe rougie,
Coule un sang vermeil.

En boucles de lin, sur la pâle joue
Qu’enviaient les fruits honneur des vergers,
Tombent, du réseau pourpré qui les noue,
Ses cheveux légers.

Voici Kythèrè, l’Amante immortelle,
Qui gémit et pleure auprès du Bouvier.
Les Eros chasseurs tiennent devant elle
Le noir Sanglier ;

Lui, pour expier d’amères offenses,
D’un autel qui fume attisant le feu,
Consume et punit ses blanches défenses
D’avoir fait un Dieu.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Chevalier à la bannière d'azur
    ----------------------------------

    Le beau chevalier vainquit par magie
    Cent dragons qu'il a tirés du sommeil ;
    Puis il a prié sur l'herbe rougie
    De leur sang vermeil.

    En recommandant son âme immortelle
    Au puissant Merlin, vieillard plein d'entrain,
    Il salue la reine et dit devant elle
    Deux ou trois quatrains.

    C'est un chevalier qui jamais n'offense
    Ange ni démon, ni diable ni dieu,
    On le voit toujours prenant la défense
    Des maîtres du lieu.

Rédiger un commentaire

Charles-Marie LECONTE DE LISLE

Portait de Charles-Marie LECONTE DE LISLE

Charles Marie René Leconte de Lisle, né le 22 octobre 1818 à Saint-Paul dans l’Île Bourbon et mort le 17 juillet 1894 à Voisins, était un poète français. Leconte de Lisle passa son enfance à l’île Bourbon et en Bretagne. En 1845, il se fixa à Paris. Après quelques velléités lors des événements de 1848, il renonça... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto