Poème 'Mes vers' de Hamid54

Mes vers

Hamid54

Dans ce filet de mots que j’embellis de rime,
Je ne veux nullement, qu’à moi seul, le garder.
Mon modeste filon, périra dans l’abîme,
Loin de tout jugement qui saura décider.

Mon âme me dicta, sans convoitise aucune,
Partager le butin de mes effets fervents.
Et de ces fines fleurs, mon unique fortune,
J’aurai mille bouquets à mettre aux quatre vents.

J’ai vécu, si souvent, causant en solitaire,
J’écoute, des oiseaux, la douceur de leurs chants,
Que me donne la vie en cadeau salutaire.

J’épandrai mes quatrains, partout, à bout de champs,
À la Muse Erato, je tente de complaire,
Qu’importe le sarcasme et les termes méchants.

Images et Sensations – TDR
COPYRIGHT© – ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

prpla1 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS