Poème 'Nostalgique' de Aimé CÉSAIRE dans 'Les armes miraculeuses'

Nostalgique

Aimé CÉSAIRE
Recueil : "Les armes miraculeuses"

Ô lances de nos corps de vin pur
vers la femme d’eau passée de l’autre côté d’elle-même
aux sylves des nèfles amollies
davier des lymphes mères
nourrissant d’amandes douces d’heures mortes de stipes d’orage
de grands éboulis de flamme ouverte
la lovée massive des races nostalgiques

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS