Poème 'Novembre' de ATOS

Novembre

ATOS

Novembre me protège.
Et dans les bras de cet automne,
Mes chagrins se pelotonnent.

Mon pas routinier de la glaise,
Badine en flavescent chemin.
L’alcoolat de l’hiver enivre mes pensées
Et irrigue la veine de mon âme ubéreuse.
La boucaille de ma folie se plaît à pailleter
la hâve froidure de ce jour pétrifié.

Novembre me protège.
Et telle une bête tapie dans un hallier de givre
j’expire ma peur et n’inspire que douleur.

Alors je cours aux tristes rimes,
Traînant l’espoir en guenille.
Cherchant la lumière qui déniera la sorgue de ma vie.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS