Poème 'Passe muraille' de ATOS

Passe muraille

ATOS

Le vide ne m’exclut pas.
Il m’invite à me mouvoir.

Je ne le crains pas
Il me situe.

Ses mains sculptent la paroi
Je ne prends pas appui sur lui.

Pleine et entière,
Je le traverse.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS