Poème 'Portrait' de Louise de VILMORIN dans 'Le Sable du sablier'

Portrait

Louise de VILMORIN
Recueil : "Le Sable du sablier"

Ta chair d’âme mêlée
Chevelure emmêlée,
Ton pied courant le temps,
Ton ombre qui s’étend
Et murmure à ma tempe
Ton vert regard où trempe
La triste joie de l’univers.

Voilà, c’est ton portrait,
C’est ainsi que tu es
Et je veux te l’écrire
Pour que la nuit venue
Tu puisses croire et dire
Que je t’ai bien connue.

1945

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Claire muse
    --------------

    La muse évaporée,
    De rimes dévorée
    A traversé le temps.
    Le texte qui s'étend
    Et sur la Toile rampe
    Par brèves touches campe
    Un portrait d'Univers.

    Miroir qu'on reconnaît
    Déformant, s'il en est !
    C'est ma façon d'écrire
    Qui manque de tenue ;
    Car, je dois te le dire,
    Ma plume est ingénue.

  2. La muse en est .inconsolable !

Rédiger un commentaire

Louise de VILMORIN

Portait de Louise de VILMORIN

Louise Levêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, est une écrivaine française née le 4 avril 1902 à Verrières-le-Buisson (Essonne) où elle est morte le 26 décembre 1969. Née dans le château familial d’une célèbre famille de botanistes et grainetiers, elle se fiance en 1923 à Antoine de Saint-Exupéry mais épouse... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS