Poème 'Promenade hors des Murs' de Théophile GAUTIER dans 'Poésies nouvelles et inédites'

Promenade hors des Murs

Théophile GAUTIER
Recueil : "Poésies nouvelles et inédites"

D’APRÈS UNE EAU-FORTE DE LEYS

Une ville gothique, avec tout son détail,
Pignons, clochers et tours, forme la perspective ;
Par les portes s’élance une foule hâtive,
Car déjà le printemps des prés verdit l’émail.

Le bourgeois s’endimanche et quitte son travail ;
L’amoureux par le doigt tient l’amante craintive,
D’une grâce un peu raide, ainsi que sous l’ogive
Une sainte en prison dans le plomb d’un vitrail.

Quittant, par ce beau jour, bouquins, matras, cornues,
Le docteur Faust, avec son famulus Wagner,
S’est assis sur un banc et jouit du bon air.

Il vous semble revoir des figures connues :
Wohgemuth et Cranach les gravèrent sur bois,
Et Leys les fait revivre une seconde fois.

25 octobre 1868.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS