Poème 'Prospero, tu es un gentil illusionniste' de Aimé CÉSAIRE dans 'Une tempête'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Aimé CÉSAIRE > Prospero, tu es un gentil illusionniste

Prospero, tu es un gentil illusionniste

Aimé CÉSAIRE
Recueil : "Une tempête"

Prospero, tu es un gentil illusionniste
le mensonge, ça te connait
Et tu m’as tellement menti,
menti sur le monde, menti sur moi-même,
que tu as fini par m’imposer
une image de moi-même :
un sous-développé, comme tu dis
un sous-capable,
voilà comment tu m’as obligé à me voir,
et cette image, je la hais ! Et elle est fausse !
Mais maintenant, je te connais, vieux cancer,
et je me connais aussi
Et je sais qu’un jour
mon poing nu, mon seul poing nu
suffira pour écraser ton monde !
Le vieux monde foi

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS