Poème 'Quand je vous connaîtrai' de PhulanKile

Accueil > Les membres > Page de poésie de PhulanKile > Quand je vous connaîtrai

Quand je vous connaîtrai

PhulanKile

Comme l’abeille qui butine
en poésie je tapine.
Le premier cri débile
je l’enlace de leurs biles.

Je l’enlace, lassé
de l’idylle glacée
que j’entretenais
avec vos noms effacés

Ponge, Ducasse, Machado
Jacob, Villon, Marot
Tous dans le même capharnaüm
c’est mieux que dans un honnête ordre

Hugo, de Viau, Michaux
Rilke, Labé, Rimbaud
du Bellay, Nozières, Artaud
Pouchkine, Cassou, Hölderlin
Heine, Moro, Yacine
mon cri vous supposai

Verlaine, Cavafis, Reverdy
Bloch, Pavese, Pasolini
Saint John Perse et Pessoa
Saint Pol Roux, Mallarmé et Roy
Aragon, Pasternak, Tzara
Prévert, Guillevic, Picabia
Nerval, Baudelaire, Mandelstam
Césaire, Yourcenar, Whitman
Riléev, Tourgueniev, Landolfi
Breton, Soupault, Patocchi
Aichinger, Gill, Cluny
Majrouh, Bataille, Ivsic
Varoujan, Turcea, Valarevic
d’autres vous rejoignent, fils de ma tunique

Qu’ils soient nouveaux
étrangers ou beaux
je ne méprise pas leurs vers
je troquerais même leurs hivers.

Mais qu’ils aillent tous,
…..malgré leurs enseignements,
se faire foutrent,
unilatéralement…
car je me sens fou,
Je vis déjà dans leur boite à gant.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS