Poème 'Enfant, je m’étais dit et souvent répété…' de Charles-Augustin SAINTE-BEUVE dans 'Vie, Poésies et Pensées de Joseph Delorme'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Charles-Augustin SAINTE-BEUVE > Enfant, je m’étais dit et souvent répété…

Enfant, je m’étais dit et souvent répété…

Charles-Augustin SAINTE-BEUVE
Recueil : "Vie, Poésies et Pensées de Joseph Delorme"

Enfant, je m’étais dit et souvent répété :
« Jamais, jamais d’amour ; c’est assez de la gloire ;
« En des siècles sans nombre étendons ma mémoire,
« Et semons ici-bas pour l’immortalité. »

Plus tard je me disais : « Amour et volupté,
« Allez, et gloire aussi ! que m’importe l’histoire ?
« Fantôme au laurier d’or, vierges au cou d’ivoire,
« Je vous fuis pour l’étude et pour l’obscurité. »

Ainsi, jeune orgueilleux, ainsi longtemps disais-je ;
Mais comme après l’hiver, en nos plaines, la neige
Sous le soleil de mars fond au premier beau jour,

Je te vis, blonde Hélène, et dans ce cœur farouche,
Aux rayons de tes yeux, au souffle de ta bouche,
Aux soupirs de ta voix, tout fondit en amour.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Le jardin et la croix, la plume et l'encrier,
    La salle et le comptoir, les grands auteurs de France :
    De ces quatre propos mon vers tire substance,
    Dans ces quatre sections, mes sonnets sont triés.
    *
    Le jardin est celui qui vit Adam prier,
    La plume au fil des jours me conduit en errance,
    La salle est au conteur dans son exubérance,
    Les auteurs vont cherchant les mots appropriés.
    *
    Tu dis que j'ai produit quelques vers déchirants
    Que l'on doit regrouper en un lieu différent,
    D'amour que refroidit le regard de Saturne ;
    *
    Il est vrai que jadis ma plume a pu nourrir
    Cette étrange passion qui naquit pour mourir :
    Sur ce thème, aujourd'hui, je deviens taciturne.

Rédiger un commentaire

Charles-Augustin SAINTE-BEUVE

Portait de Charles-Augustin SAINTE-BEUVE

Charles-Augustin Sainte-Beuve est un critique littéraire et écrivain français, né le 24 décembre 1804 à Boulogne-sur-Mer et mort le 13 octobre 1869 à Paris. Né à Moreuil le 6 novembre 1752, le père de l’auteur, Charles-François Sainte-Beuve, contrôleur principal des droits réunis et conseiller municipal à... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto